Pour ravir à la fois les yeux et les oreilles, une soirée découverte du travail de Vanessa Durantet, qui explore le sol fiévreux et boueux de l’existence, accompagné du violon noise d’Agathe Max. Il s'agit ici de féminité sauvage et gracieuse. Vanessa présente Les Veilleurs, un recueil DIY de dessins, où résonnent les écrits d’A.Tardy et G.Parpagiola face à des images faites de plumes, poils, herbes et cailloux gardées par des animaux porteurs d’une sagesse lointaine. Des visions lumineuses où l’homme et l’animal laissent leurs traces, insufflent la vie, périssent et renaissent. Voilà ce qui anime la dernière série Des Mémoires, exposée du 19.06 au 6.07.

VANESSA DURANTET + AGATHE MAX  au Kraspek Myzik 19.06

KIBLIND MAGAZINE #49 ETE 2014 - CULTURE VISUELLE & VISION CULTURELLE

MAGAZINE TRIMESTRIEL GRATUIT. DIFFUSION FRANCE ET BRUXELLES

ARTIST'UP

PLATEFORME ARTISTIQUE COMMUNAUTAIRE

Interview du 19.10.2012 par Aliona SAMOTOUGA sur la plateforme artistup.fr 

 

Où puises-tu ton inspiration ?

" Elle peut venir de la peinture ancienne, de lectures...  de toutes parts des images peuvent m'interpeller du moment où elles font écho à des événements de ma vie ou des questionnements. Mais mon inspiration vient principalement de la nature qui m'émerveille et m'appaise. J'ai beaucoup dessiné sur le vif en voyage et continue à aimer m’arrêter et observer. Cet arbre échevelé mi-mort mi vivant, si j'arrive à le saisir, c'est une petite victoire! Un beau moment vécu en tout cas. "

 

La nature et les animaux sont des thèmes récurrents dans tes œuvres. Peux-tu nous en dire un peu plus sur tes choix et tes inspirations ?

" Tout cela ne s'explique pas facilement et je ne cherche pas à tout analyser, j'aime me laisser happer par une image qui en entraîne une autre. Je suis très inspirée par la nature parce que j'y suis bien. Tous les éléments me fascinent, l'épaisseur de l'air qui suspend l'oiseau et qui flotte entre les choses, le flux de l'eau qui lave et régénère, le vent qui anime les arbres. Des animaux se sont mis à peupler mes paysages, en commençant par l'image du chien veillant sur le Stalker dans le film d'A.Tarkovsky. Des oiseaux aussi sont venus, j'en ai quelques-uns empaillés chez moi. Ils sont des silhouettes rassurantes et amicales. Ils animent les lieux de leur présence mystérieuse et vivent un moment pris sur le vif d'échange avec les éléments de la nature. Je cherche à décrire des espaces où la vie est possible. J'ai une approche contemplative du paysage. Dans ce sens, je me sens proche de la tradition asiatique. J’ai pratiqué la peinture chinoise et la calligraphie pour chercher la qualité du geste et l'équilibre du noir et blanc, du plein et du vide dans l'espace de la feuille. 

 

Tantôt aquarelles, tantôt encre de chine… tes œuvres mélangent différentes techniques et matériaux. Comment s’opèrent tes choix, as-tu une technique/matériau de prédilection ?

" Les traits de crayon, de pinceau et de plume me sont familiers et je les aime pour leur simplicité et le lien direct qu'ils entretiennent avec la main, l'esprit et la sensibilité sur le papier. J'ai découvert l'aquarelle, le travail de l'encre et de l'eau par la peinture chinoise davantage pour le geste que pour la couleur. Celle-ci vient progressivement. J'utilise de l'encre à linogravure en pochoir et tampon et suis fascinée par les effets de matières hasardeux de l'encre. J'explore de nouvelles associations, je ne ressens pas de limites tant que l'outil peut transmettre l'émotion. Chaque technique possède sa qualité propre à transposer la réalité. "

 

As-tu une oeuvre et/ou une série de créations que tu aimes particulièrement ?

" J'éprouve de la tendresse pour tous les travaux que j'ai réalisés. Ils sont le reflet de mes préoccupations du moment, de mes recherches intimes. Certains souvenirs sont évidemment plus forts que d'autres, particulièrement la série des Veilleurs qui sont remplis de la présence de mon père. Depuis je cherche à représenter le lien entre les 2 mondes et surtout la vie qui y réside. "

 

Quels sont tes projets à venir ?

" Continuer à dessiner, poursuivre les recherches et me laisser surprendre. J'ai travaillé sur une exposition qui a lieu en ce moment à la mjc du Vieux Lyon jusqu'au 27 octobre. J'en prépare une autre à la MPT des Rancy en mars 2013. Ces rendez-vous m'enthousiasment et me stimulent beaucoup! "